Le Bureau du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 12 février 2013 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Michel Gomez (Président), Catherine Fournet (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Hubert Lemasson (Secrétaire Général Adjoint), Jean Nowicki (Trésorier Général), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général Adjoint), Philippe Méthiaz (Conseiller du Président).

Absent, excusé : M. Jean-Paul Sourillan.

A participé à cette réunion : M. Bertrand Irrigaray, Commissaire Général de la Foire de Chatou.

Assistaient à la réunion : Mme Martine Philippidès, M. Claude Salson.

 

En souhaitant la bienvenue aux participants, le Président Michel Gomez a rappelé le principe de l’alternance de réunions du Conseil d’Administration et de réunions du Bureau qui a été adopté par les administrateurs pour cette année 2013. Désormais, des réunions plénières regroupant l’ensemble des membres du Conseil d’Administration alterneront avec des réunions restreintes composées des seuls membres du Bureau (et des conseillers qui souhaiteront y participer à leurs frais). Ces dispositions sont destinées à assurer une meilleure efficacité dans le fonctionnement syndical, les dossiers soumis au Conseil ayant été préalablement préparés par le Bureau. Ce dernier assurera également la gestion courante du Syndicat, pour tous les dossiers qui n’ont pas besoin d’être présentés au Conseil.

C’est dans cet état d’esprit qu’ont été examinés lors de cette réunion du bureau les différents dossiers suivants :

Recherche de nouvelles adhésions

Comment peut-on susciter de nouvelles adhésions ? Deux axes de réflexions ont été évoqués : solliciter auprès des écoles les services d’un stagiaire pour démarcher les professionnels et les informer sur les actions du Syndicat ; recueillir au moyen du BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) les coordonnées des marchands récemment inscrits au Registre du Commerce pour les informer dès le début de leur activité de l’action syndicale. Ces informations ne manqueront pas d’être communiquées au fur et à mesure aux Présidents départementaux.

Envoi de dossiers en nombre : dernièrement, un envoi a été réalisé pour l’appel de cotisation 2013, auquel était joint le dossier d’inscription pour la Foire de Chatou. Il convient d’être vigilants par rapport aux tarifs postaux, de manière à optimiser au mieux nos envois.

Ont ensuite été évoqués la bureautique (matériel téléphonique, machine à affranchir, machine de mise sous pli pour laquelle un contrat de maintenance a été souscrit, ordinateur portable) ainsi que le document concernant la réglementation applicable à la profession, qui vient d’être réimprimé. Le coût de cette publication a été rappelé ainsi que les modalités de vente. Ce document sera disponible sur Chatou.

Puis la préparation de la Foire de Chatou a retenu l’attention de tous. Différents points ont en effet été soulevés parmi lesquels la location des stands aux exposants, le montage des baraques rue de la Gaité, les restaurants, les devis de plusieurs prestataires, les caisses électroniques. Si le dossier d’inscription est en soi nécessaire, il apparaît qu’il pourra être simplifié dans sa présentation qui est trop complexe. Il n’y aura pas d’invité d’honneur pour cette édition de Mars, aucune réponse n’ayant été obtenue de M. Lorànt Deutsch qui avait été sollicité : son goût pour l’Histoire, connu de tous, nous autorisait pourtant à penser qu’il ne serait pas insensible à l’historique pittoresque de la Foire de Chatou dont les origines remontent au Moyen-Age.

A également été évoqué le vide-greniers qui se tient chaque année dans la commune voisine de Houilles, le dernier week-end de notre Foire de Chatou d’Automne. Ce vide-greniers, organisé par une association de Commerçants et d’Artisans en partenariat avec la Ville de Houilles, provoque une déperdition de clientèle que subissent nos exposants à Chatou. Des démarches ont été faites auprès du Maire de Houilles et du Président de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine pour demander que la date de ce vide-greniers soit dorénavant décalée.

 

Partager :