Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 25 juin 2013 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Michel Gomez (Président), Catherine Fournet (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Hubert Lemasson (Secrétaire Général Adjoint), Jean Nowicki (Trésorier Général), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général Adjoint) et les conseillers :

Mmes et MM. Alain Bénédick, Marylise Etienne-Sarrau, Bertrand Irrigaray, Rémi Machard, Martine Philippidès, Claude Salson.

Absents, excusés : MM. Pierre-Hélen Grossi, Philippe Méthiaz, Geoffray Riondet, Bernard Roman, Jean-Paul Sourillan.

 

En ouverture de séance de cette première réunion du Conseil depuis l’Assemblée Générale, le Président Michel Gomez a souhaité la bienvenue aux administrateurs et particulièrement à MM. Alain Bénédick et Rémi Machard, nouvellement élus. Il a rappelé les règles qui s’appliquent à tous les membres du Conseil, en précisant que chacun doit pouvoir s’exprimer et défendre son point de vue dans le respect de l’autre. Puis un exemplaire des Statuts et du Règlement intérieur a été remis à M. Bénédick et à M. Machard, avant que ne soient évoqués les différents dossiers inscrits à l’ordre du jour.

 

Commission de Communication

Mme Catherine Fournet a présenté un compte-rendu de l’atelier qui s’est déroulé à Lyon le 3 juin dernier sur le thème des réseaux sociaux et qui a obtenu un vif succès. Des ordinateurs avaient été mis à la disposition des participants qui ont été très satisfaits de cette formation. Celle-ci s’est déroulée sur une journée complète. Le soir, chaque participant est reparti en ayant créé sa page Facebook. Rappelons que cet atelier fait partie d’un programme de formations mis en place par le SNCAO-GA depuis octobre 2012 pour sensibiliser et aider les professionnels qui le souhaitent à utiliser Internet dans le cadre de leur activité. Plusieurs autres villes ont d’ores et déjà fait savoir qu’elles sont intéressées pour accueillir ce type de stages comme Marseille, Bordeaux et Perpignan.

Des observations ont ensuite été échangées concernant des articles à paraître dans les prochains numéros du Bulletin ainsi que sur l’extension envisagée du Label « France-Europe Antiquité-Qualité » aux Villages d’Antiquaires et Marchés permanents.

 

Structures départementales

Suite au départ de M. Jacques André, qui n’a pas souhaité lors de la dernière Assemblée Générale postuler pour un nouveau mandat en qualité d’administrateur, le Président Gomez a proposé de nommer M. Rémi Machard au poste de Responsable des Régions, fonction dont M. André s’est occupé ces dernières années avec beaucoup de sérieux et d’efficacité, raison pour laquelle il a été très chaudement applaudi lors de l’Assemblée Générale.

M. Gomez a rappelé que les réseaux des Présidents départementaux et des Membres correspondants constituent l’une des forces majeures et l’une des spécificités du Syndicat, et qu’ils permettent d’assurer des contacts permanents avec les professionnels de toutes les régions françaises. M. Machard a accepté cette fonction de Responsable des Régions.

Les administrateurs ont également convenu de nommer M. Machard Responsable de la région Centre, en remplacement de M. Patrice Marquézy qui n’a pas été réélu lors de l’Assemblée Générale. Le périmètre de cette région Centre sera légèrement modifié afin d’y intégrer le département du Jura, duquel est issu M. Machard.

 

Projet d’émission TV

Lors de la dernière réunion du Conseil, le Président Gomez avait présenté aux administrateurs un projet d’émission télévisée qui lui avait été soumis par une société de production et une journaliste spécialisée. Cette présentation avait recueilli un accueil favorable de la part des administrateurs et il avait été convenu d’inviter les auteurs de ce projet à venir le présenter au Conseil, de vive voix. C’est la raison pour laquelle deux représentants de la société Réservoir Prod (société fondée par Jean-Luc Delarue) et Mélanie Griffon, journaliste chargée de la rubrique Antiquités/Brocante dans l’émission Télématin sur France 2, ont exposé aux administrateurs les tenants et les aboutissants de ce projet. Il a bien été rappelé que le soutien du SNCAO-GA était sollicité dans le cadre d’une série de huit émissions, chacune d’une durée de 52 minutes. Ces émissions seront destinées à mettre en valeur les objets et leur histoire, en s’attachant les services de deux experts, l’un spécialisé dans le design et le contemporain, le second étant un antiquaire plus traditionnel. Dans l’hypothèse présentée, ils accompagneront des particuliers tout au long de leur chine et partageront avec eux, commentaires à l’appui, leurs trouvailles et leurs coups de cœur. Par ailleurs, il a bien été confirmé qu’un cahier des charges devra préalablement être établi pour préciser la nature des interventions du SNCAO-GA au cours de la préparation de ces émissions, dont l’une d’elles se déroulera sur l’Ile des Impressionnistes pendant une édition de la Foire de Chatou. Tout ceci, pour le moment, reste cependant à confirmer : avant d’entériner cette collaboration, il est indispensable qu’une chaîne de télévision donne formellement son accord pour diffuser l’émission, ce qui n’est pas le cas à ce jour, même si France 2 et France 5 semblent intéressées.

 

La Foire de Chatou

Le Commissaire Général de la Foire de Chatou, M. Bertrand Irrigaray, a donné le compte-rendu de la réunion de la Commission de Chatou qui s’était réunie la veille au soir au Syndicat et au cours de laquelle de très nombreux sujets ont été évoqués concernant la prochaine édition (Automne 2013) : le budget publicitaire, les partenariats, les exposants (la rue de la Gaité, les alimentaires), l’inauguration, la fête du lundi soir, les prestataires, le groupe électrogène… Une nouvelle affiche a été présentée (la précédente ayant fait l’objet de nombreuses contestations du fait notamment de la suppression du petit cochon, réintroduit sur la nouvelle affiche) ainsi que le dossier de presse qui aura pour thème « Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place ».

M. Irrigaray a informé les administrateurs de la teneur d’un entretien auquel il a participé avec M. Gomez à la Mairie de Chatou concernant d’importants travaux qui vont être réalisés par la municipalité sur l’Ile des Impressionnistes pendant le mois d’août. Ces travaux vont avoir pour effet de décaler la date à partir de laquelle la société Matexpo pourra être présente sur le site pour monter les baraques, réduisant d’autant les délais avant l’installation des exposants et l’ouverture de la Foire. Un courrier avait été adressé à la Mairie pour réclamer ces aménagements suite à la dernière édition en mars où de nombreux problèmes d’écoulement des eaux avaient été constatés. Ces aménagements permettront d’accueillir les exposants dans de meilleures conditions.

 

Partager :