Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 21 janvier 2014 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Michel Gomez (Président), Jean-Paul Sourillan (Vice-Président), Catherine Fournet (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Hubert Lemasson (Secrétaire Général Adjoint), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général Adjoint) et les conseillers : Mmes et MM. Alain Bénédick, Marylise Etienne-Sarrau, Pierre-Hélen Grossi, Bertrand Irrigaray, Rémi Machard, Martine Philippidès, Geoffray Riondet, Bernard Roman, Claude Salson. Absents, excusés : MM. Philippe Méthiaz et Jean Nowicki.

Le Président Michel Gomez a souhaité la bienvenue aux administrateurs à cette réunion du Conseil de Janvier qui a été l’occasion de faire le point sur la préparation de l’Assemblée Générale qui se tiendra le Mardi 15 avril 2014 à la Mairie du IXe arrondissement de Paris, et au cours de laquelle seront annoncés par un huissier de justice les résultats des élections au Conseil d’Administration.

En ce qui concerne le collège des Antiquaires et Brocanteurs, deux nouveaux candidats se présentent cette année : M. Nicholas Moufflet et M. Jean-Claude Schmit. Les quatre administrateurs de ce collège dont les mandats arriveront à échéance en avril prochain ont fait savoir qu’ils souhaitaient solliciter leur renouvellement (M. Michel Gomez, Mme Claudette Picard, M. Bernard Roman, M. Claude Salson), il y a donc au total pour ce collège six candidats pour quatre postes à pourvoir. Ces différentes candidatures sont présentées en page 7 du Bulletin de Février 2014 et le seront à nouveau dans le Bulletin de Mars, accompagnées des professions de foi des candidats.

D’autre part, comme tous les trois ans, les élections portent également sur les postes des deux représentants du collège des Galeries d’Art : M. Pierre-Hélen Grossi et M. Jean-Paul Sourillan sollicitent tous deux un renouvellement de leurs mandats.

Commission de Communication

Plusieurs points ont été évoqués en Commission de Communication, parmi lesquels la mise en place du nouveau site internet syndical, le numéro du Bulletin de Février dans lequel il est prévu de publier un article concernant la page Facebook du Syndicat et de la Foire de Chatou, et la prochaine Newsletter qui doit être adressée très rapidement aux adhérents pour leur présenter nos Vœux. Une grande partie de la réunion de la Commission a été consacrée à la Foire de Chatou dont la communication est entièrement revue et dynamisée avec la mise en place de nombreuses animations.

Présentation des comptes

Les comptes syndicaux pour l’année 2013, qui n’étaient pas tout à fait terminés, ont été présentés aux administrateurs pour une première lecture par le Trésorier Général Adjoint. Ils seront à nouveau présentés au Conseil de Février pour adoption puis publiés dans le Bulletin de Mars afin d’être soumis à l’Assemblée Générale du 15 avril 2014.

Foire de Chatou

Le Commissaire Général de la Foire de Chatou a été invité à faire le point sur la préparation de la 88e édition qui aura lieu du 7 au 16 mars 2014 (journée professionnelle le 6 mars). Suite au changement de communicant, tous les documents concernant notre Foire ont été entièrement revus et habillés d’un nouveau graphisme. En partenariat avec des magazines comme Maisons Côté Ouest, Aladin ou Antiquités-Brocante, de nombreuses animations sont prévues parmi lesquelles une exposition sur la Pop Culture. Elles seront largement relayées sur le Net. Un nouveau dossier de presse a été adressé aux journalistes pour mettre en valeur non seulement la marchandise présentée à Chatou mais également les marchands eux-mêmes : les objets seront présentés ainsi que les exposants qui les font vivre.

La logistique, la location des stands et les prestataires ont aussi fait l’objet de toutes les attentions.

Pour cette nouvelle édition, Mme Valérie Pécresse, députée des Yvelines et ancienne ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, devrait être présente à l’inauguration.

La réunion du Conseil s’est terminée par un compte-rendu sur les structures départementales puis par la Lecture du courrier.

Partager :