Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 13 décembre 2016 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Philippe Méthiaz (Vice-Président), Alain Bénédick (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Marylise Etienne-Sarrau (Secrétaire Général Adjoint), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général), Bernard Rouflay (Trésorier Général Adjoint), Catherine Fournet (Conseiller du Président) et les conseillers : Michel Gomez (Président d’Honneur), Bertrand Irrigaray, Hubert Lemasson, Rémi Machard, Nicholas Moufflet, Geoffray Riondet, Claude Salson. Absent, excusé : Jean-Paul Sourillan. Invitée au Conseil : Sylvie Robaglia.

Les administrateurs ont été accueillis par le Président Jean Nowicki à cette dernière réunion du Conseil avant les fêtes de fin d’année.

La préparation de la 94e édition de la Foire de Chatou a été évoquée en premier lieu. Notre chargée de communication a proposé de présenter pour la prochaine réunion un nouveau visuel pour l’affiche, celui qui avait été retenu dans un premier temps avec un cadre en bois doré sculpté sur fond bleu ne faisant pas l’unanimité. Ce nouveau visuel sera finalisé en janvier. Le thème retenu pour cette édition de Mars 2017 est « L’élégance française » qui pourra se décliner de multiples façons afin de susciter l’intérêt de la presse et du public.

Les stands des alimentaires situés boulevard Voltaire ont été évoqués, ainsi que la journée professionnelle et la personnalité à inviter pour l’inauguration. Plusieurs noms ont été proposés, d’artistes et de personnalités politiques.

Il a été rappelé que le Conseil d’Administration, lors de sa réunion du 15 novembre, avait décidé de ne pas augmenter pour Mars 2017 les tarifs des stands à la Foire de Chatou pour les exposants Antiquaires, Brocanteurs et Galeristes. Ceci, malgré les dépenses supplémentaires que le Syndicat a dû assumer, en particulier lors de la dernière édition, en termes de sécurité. Dans le contexte difficile que connaît la profession, le Syndicat doit permettre à ses adhérents d’exposer dans les meilleures conditions possibles, alors que de nombreux organisateurs de Foires à la Brocante et Salons d’Antiquaires pratiquent des tarifs devenus trop élevés, sans tenir compte des frais annexes supportés par les marchands qui souhaitent exposer sur leurs manifestations (hébergement sur place, location éventuelle d’un véhicule, essence, péages, frais de bouche, etc). C’est la raison pour laquelle le Syndicat réfléchit à la mise en place d’une deuxième manifestation, en plus de la Foire de Chatou. Parmi d’autres sites, celui de la Pelouse de Reuilly a été évoqué. Il est nécessaire de trouver un lieu dont les infrastructures soient adaptées aussi bien pour les exposants que pour les visiteurs, en termes de facilités d’accès et de stationnement notamment.

Il a ensuite été procédé au tirage au sort de la lettre qui déterminera l’ordre de présentation des candidats pour les élections 2017 au Conseil d’Administration, aussi bien sur les bulletins de vote que dans notre revue syndicale. C’est la lettre Y qui a été tirée au sort. Le vote pour ces élections aura lieu par correspondance ou sur place lors de l’Assemblée Générale qui se tiendra à la Mairie du 9e arrondissement, 6 rue Drouot 75009 PARIS, le mardi 11 avril 2017 à 18h00. Les résultats seront proclamés par un huissier de justice lors de cette Assemblée Générale. Cette année, comme tous les trois ans, les élections porteront également sur le poste du représentant des Galeries d’Art au sein du Conseil d’Administration.

Le Président Nowicki a informé les administrateurs de l’évolution du dossier concernant le commerce de l’ivoire. Suite à l’arrêté du 16 août 2016 relatif à l’interdiction du commerce de l’ivoire d’éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national, publié au Journal Officiel le lendemain, une réunion s’était tenue au Ministère de l’Environnement le 15 septembre afin de permettre aux professionnels du Marché de l’Art (qu’ils soient marchands, commissaires-priseurs ou experts) d’exprimer leurs inquiétudes et leur opposition unanime face à ce texte. Il est parfaitement légitime et nécessaire de lutter contre le braconnage actuel qui menace la survie de certaines espèces animales mais il convient cependant de bien faire la part des choses, un très grand nombre d’objets anciens ayant été réalisés, de tous temps, en ivoire. Aucun retour n’ayant été apporté dans les semaines suivantes par le Ministère de l’Environnement malgré des relances régulières du SYMEV (Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires), un recours commun a été déposé le 11 octobre auprès du Secrétariat du contentieux du Conseil d’Etat par dix organisations professionnelles du Marché de l’Art en vue de demander la modification de l’arrêté du 16 août. A ce jour, un projet d’arrêté modificatif est en cours d’élaboration par le Ministère de l’Environnement mais, sans certitude quant à la teneur définitive de ce texte ni sur sa date d’application, il a été décidé de poursuivre la procédure de recours devant le Conseil d’Etat. Un mémoire complémentaire vient d’être achevé par l’avocat en charge de ce dossier pour le compte des dix organisations professionnelles dont fait partie le SNCAO-GA.

Après la lecture du courrier reçu au Syndicat, les résultats des dernières élections dans les départements ont été annoncés : Mme Myriam Delclaux a été réélue Présidente départementale du Cantal (15) et M. Eric Habert a été réélu Président départemental du Lot-et-Garonne (47). En lien avec les Responsables de Régions, une synthèse des pratiques commerciales et des initiatives observées dans chaque région au titre de l’année 2016 sera établie afin de partager avec nos adhérents, à partir de ce constat, les solutions qui fonctionnent.

Plusieurs dossiers ont été évoqués avant que la réunion ne prenne fin à 17h15 :

  • Le Syndicat a accueilli en stage dans ses locaux, ces dernières semaines, un étudiant de l’Institut d’Etudes Supérieures des Arts (IESA) qui a participé avec beaucoup d’application au fonctionnement de notre structure.
  • La situation de la Foire de l’Isle-sur-la-Sorgue, qui a changé de prestataire suite à un appel d’offres de la mairie, a été évoquée et suscite de vives inquiétudes auprès des exposants qui participent à cette manifestation.
  • L’atelier dédié aux notions de Sécurité et d’Assurances, organisé par le Syndicat, se tiendra à l’occasion de la prochaine édition de la Foire de Chatou, sur le site même de la Foire, le jeudi 9 mars 2017 en fin d’après-midi, à l’issue de la journée marchande.
Partager :