Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 14 février 2017 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Philippe Méthiaz (Vice-Président), Alain Bénédick (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Marylise Etienne-Sarrau (Secrétaire Général Adjoint), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général), Bernard Rouflay (Trésorier Général Adjoint), Catherine Fournet (Conseiller du Président) et les conseillers : Michel Gomez (Président d’Honneur), Bertrand Irrigaray, Hubert Lemasson, Nicholas Moufflet, Geoffray Riondet. Absents, excusés : Rémi Machard, Claude Salson, Jean-Paul Sourillan.

Les administrateurs ont été accueillis par le Président Jean Nowicki à cette nouvelle réunion du Conseil. Après l’adoption du compte-rendu de la réunion précédente, il a été procédé à la lecture des différents courriers reçus au Syndicat, parmi lesquels se trouvaient plusieurs documents concernant le dossier de l’ivoire. Un projet d’arrêté modificatif de l’arrêté du 16 août 2016 relatif à l’interdiction du commerce de l’ivoire d’éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national a fait l’objet d’une consultation publique qui s’est achevée le 22 janvier 2017. Le Ministère de l’Environnement n’a pas fait savoir, à ce jour, si ce nouveau texte sera entériné tel quel ou modifié suite à cette consultation.

Le point a été fait sur la préparation de la 94e édition de la Foire de Chatou qui se déroulera du vendredi 10 mars au dimanche 19 mars 2017 (journée professionnelle le jeudi 9 mars). La location des stands, le montage et le démontage des structures ainsi que les relations avec les différents autres fournisseurs ont été évoqués. Pour cette 94e édition, le thème retenu est celui du Style français, de l’élégance française.

La responsable du Label « Antiquité-Qualité » a rappelé l’historique de cette marque destinée à défendre une image valorisante de la profession, en distinguant les organisateurs de manifestations d’Antiquité et de Brocante les plus sérieux et leurs exposants. Elle a proposé que soient apportées quelques modifications au cahier des charges qui fixe les critères à respecter pour chacune des catégories de manifestations, afin de l’actualiser. A ce jour, 54 foires et salons sont labellisés dont deux Marchés permanents et un Village d’Antiquaires.

La réunion s’est poursuivie par une intervention de deux responsables de Tracfin qui ont exposé les dispositifs existant en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

La préparation de l’Assemblée Générale qui se déroulera le mardi 11 avril prochain à la Mairie du 9e arrondissement de Paris a ensuite retenu l’attention des administrateurs :

  • Les comptes relatifs à l’exercice 2016 ont été adoptés afin d’être présentés au vote des adhérents lors de cette Assemblée Générale ;
  • Il sera également proposé au vote des adhérents, dans le cadre d’une Assemblée Générale Extraordinaire, une diminution du nombre des membres représentant le collège des antiquaires et brocanteurs au sein du Conseil d’Administration. Quinze membres composent actuellement ce collège. Il sera proposé de réduire ce nombre à douze (si elle est acceptée, cette modification s’opérera de façon progressive avec la suppression d’un poste à pourvoir par an pendant trois ans à compter de l’Assemblée Générale 2018).

Des réflexions ont été échangées par les administrateurs concernant le projet d’une deuxième manifestation syndicale, avant que la séance ne soit levée par le Président Nowicki. Plusieurs sites parisiens ont d’ores et déjà été prospectés.

Partager :