Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 27 juin 2017 à Marseille.

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Philippe Méthiaz (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Marylise Etienne-Sarrau (Secrétaire Général Adjoint), Bernard Rouflay (Trésorier Général) et les conseillers : Jean-Philippe Chancereul, Jérôme Henry, Bertrand Lecat, Claude Salson. Absents, excusés : Alain Bénédick, Christophe Berteaux, Yves Bouger, Catherine Fournet, Bertrand Irrigaray, Rémi Machard, Geoffray Riondet.

Traditionnellement, la réunion du Conseil du mois de juin est l’occasion pour les administrateurs d’organiser une rencontre en région avec les professionnels adhérents et non adhérents, comme cela avait été fait à Strasbourg en 2014 ou à Rivesaltes, près de Perpignan, l’année dernière. Cette année, les membres du Conseil se sont déplacés à Marseille et ont rencontré les représentants du Syndicat, partenaire et ami, des Antiquaires, Brocanteurs et Galeries d’Art de Marseille et sa Région. Cette rencontre s’est déroulée le lundi 26 juin. Le lendemain s’est tenue la réunion du Conseil d’Administration au cours de laquelle plusieurs dossiers ont été évoqués :

LECTURE DU COURRIER

Parmi les différents documents reçus au Syndicat se trouvaient :

– Une revue de presse concernant le Salon DIJ’ANTIK qui s’est déroulé à Dijon du 20 au 25 mai 2017. Le SNCAO-GA est mentionné à plusieurs reprises comme soutien de cette manifestation.

– Un communiqué a été diffusé par le Régime Social des Indépendants qui demande instamment un entretien avec le Président de la République suite à l’annonce faite le 31 mai dernier par le porte-parole du gouvernement évoquant la suppression du RSI au 31 décembre 2017. Plusieurs sollicitations de rencontre semblent avoir été formulées par le RSI, sans succès.

– La Confédération des Commerçants de France a adressé un communiqué de presse s’insurgeant contre l’absence, dans le nouveau gouvernement présenté le 21 juin, d’un Ministère ou d’un Secrétariat d’Etat dédié au commerce, à l’artisanat et aux professions libérales.

MANIFESTATIONS ORGANISEES PAR LE SYNDICAT

– Foire de Chatou : Le point a été fait sur la préparation de la 95e édition de la Foire de Chatou qui se déroulera du 22 septembre au 1er octobre 2017 (journée professionnelle le jeudi 21 septembre). Le thème retenu pour cette nouvelle édition est celui de la Gastronomie associée aux Arts de la table.

– Salon du Parc Monceau : Un compte-rendu a été présenté de la première édition qui s’est déroulée du 3 au 11 juin 2017. Quelques aménagements seront nécessaires pour la prochaine édition qui se tiendra du 7 au 15 octobre 2017 mais, globalement, la manifestation s’est bien passée compte tenu des délais extrêmement courts dans lesquels elle a été mise en place. Plusieurs points ont été particulièrement évoqués : la sécurité et le gardiennage, le montage des stands, la publicité.

REUNIONS ET ENTRETIENS

– Le Président Nowicki a présenté le compte-rendu d’une réunion qui s’est déroulée le 1er juin au SYMEV (le Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires), au cours de laquelle il a été décidé de redonner souffle à une structure mise en place voici quelques années et qui était en sommeil : le Conseil National du Marché de l’Art (CNMA). L’idée est de faire en sorte que le marché de l’art français dans son ensemble, rassemblant marchands, commissaires-priseurs et experts, soit représenté par cette structure tant au niveau national qu’européen. Pour marquer le renouveau du CNMA, une première démarche a été convenue en adressant à Mme Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et de la Communication, une lettre sur un sujet qui concerne l’ensemble des acteurs du marché de l’art français, à savoir les délais excessivement longs pour obtenir auprès de la Direction des Musées de France des certificats de biens culturels.

– Le Président Nowicki a également présenté le compte-rendu d’un entretien qui a eu lieu le 20 juin avec M. Georges-Philippe Vallois, Président du Comité Professionnel des Galeries d’Art, ainsi que sa Vice-Présidente Mme Marion Papillon. Une nouvelle rencontre sera programmée à la rentrée.

Partager :