Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le lundi 25 juin 2018 à Granville (50400).

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Philippe Méthiaz (Vice-Président), Yves Bouger (Vice-Président), Rémi Machard (Secrétaire Général), Jérôme Henry (Secrétaire Général Adjoint), Bernard Rouflay (Trésorier Général), Pierre Bosche (Trésorier Général Adjoint), Bertrand Lecat (Conseiller du Président) et les conseillers : Alain Bénédick, Christophe Berteaux, Jean-Philippe Chancereul, Claudette Picard, Geoffray Riondet. Absentes, excusées : Marylise Etienne-Sarrau, Catherine Fournet. Invité au Conseil : Fabien Lecœuvre.

Le Président Jean Nowicki a souhaité la bienvenue aux administrateurs à cette réunion du Conseil décentralisée à Granville. En effet, comme chaque année, la réunion du mois de juin est l’occasion pour les administrateurs d’aller en région à la rencontre des professionnels, adhérents et non adhérents, ainsi que des associations et des personnalités locales. Une rencontre est prévue en fin d’après-midi, à l’issue du Conseil, avec les marchands de la région et la Maire de Granville, Mme Dominique Baudry. L’année dernière, les administrateurs s’étaient déplacés à Marseille.

En ouverture de séance, avant que ne soit adopté le procès-verbal de la réunion précédente, le point a été fait sur la communication prévue pour la prochaine édition de la Foire de Chatou qui se tiendra du vendredi 28 septembre au dimanche 7 octobre 2018 (journée professionnelle le jeudi 27 septembre). Notre agent de communication a présenté les actions qu’il propose d’entreprendre, notamment au niveau des émissions télévisées. Comme il est nécessaire pour chaque édition de trouver une nouvelle accroche permettant de renouveler en permanence l’intérêt des journalistes pour notre manifestation, une exposition sera mise en place dédiée aux « Héros de notre enfance 1960-1990 ». Cette exposition est illustrée sur l’affiche qui a été retenue pour cette nouvelle édition au moyen de personnages emblématiques, déclinés en jouets, de programmes télévisés destinés à la jeunesse et diffusés entre 1960 et 1990. Une commode du XVIIIe siècle figure au centre de la composition. Des reportages seront réalisés quotidiennement auprès des exposants et mis en ligne sur internet. Le Prix Saint-Roch a également été évoqué, ainsi que le dossier de presse.

Concernant la dernière édition qui s’est déroulée en mars 2018, il a été procédé à la lecture des rapports des experts, celui de l’expert généraliste et celui de l’expert sapiteur en bijoux.

Le Secrétaire Général a présenté les différents courriers qui ont été reçus au Syndicat. Parmi ceux-ci se trouvaient :

– Une newsletter adressée par Monsieur Hervé Lemainque, Président de l’association de la Journée Nationale du Commerce de Proximité, de l’artisanat et du centre-ville (JNCP) dont la prochaine édition aura lieu le samedi 13 octobre 2018. L’association JNCP organise chaque année, le deuxième week-end d’octobre, un évènement destiné à fédérer les acteurs économiques autour des valeurs de proximité et de lien social du commerce dans la ville. Sensibiliser les habitants sur la nécessité de faire travailler le commerce local et d’acheter dans sa ville, exprimer l’intérêt pour chacun du maintien d’un commerce dynamique et diversifié qui participe à la qualité de la vie dans sa ville, tels sont les enjeux de cette journée. A l’issue de la manifestation, l’association attribue aux acteurs locaux un label national qui récompense une politique volontaire et consensuelle en matière de maintien et de développement des activités économiques de proximité au sein de la ville. Ce label est un signe de reconnaissance et de fierté pour les partenaires économiques qui en sont ainsi honorés. Il prend la forme d’un panneau en entrée de ville et trouve sa place bien souvent au voisinage immédiat de celui des « Villes fleuries » ou des « Villes internet ».

– Un article de presse a été transmis concernant une proposition de loi américaine qui viserait à imposer à tout marchand d’art américain, qu’il soit galeriste ou opérateur de ventes aux enchères, les mêmes régulations qu’à n’importe quelle institution financière afin de lutter contre le blanchiment d’argent. Il s’agirait, par exemple, de leur demander de recouper les noms de leurs clients avec ceux des listes de surveillance du gouvernement en signalant les « activités suspectes » aux fonctionnaires fédéraux. Le même article signale également qu’en ce qui concerne l’Europe, l’Union européenne a adopté le 19 avril sa cinquième directive « anti-blanchiment d’argent » imposant à toute entreprise vendant des œuvres d’art de plus de 10.000 € de vérifier l’identité de chacun de ses clients, avec une mise en application prévue dès 2019.

– Des mails ont été reçus de la part d’adhérents concernant le Salon des Antiquaires et d’Art contemporain du Parc Monceau dont la dernière édition s’est déroulée du 26 mai au 3 juin 2018. Des réflexions ont été échangées par les administrateurs sur le point de savoir si une nouvelle édition serait organisée à l’automne, comme cela avait été le cas l’année passée. Au vu d’un sondage qui a été réalisé auprès des participants à l’édition de juin, et sachant que plusieurs marchands ont d’ores et déjà prévu d’exposer en octobre sur de grandes manifestations en province, le Conseil a décidé de ne pas refaire une nouvelle édition en automne 2018. Le prochain Salon du Parc Monceau aura donc lieu au printemps 2019.

Le Président Nowicki a présenté le compte-rendu de plusieurs rencontres qui ont eu lieu récemment, l’une à l’Isle-sur-la-Sorgue (84) avec les représentants de l’Association des Brocanteurs de l’Isle-sur-la-Sorgue (ABIS), l’autre à Golbey (88) avec les représentants du Syndicat des Antiquaires et Brocanteurs Vosgiens (SABV). Il est important en effet pour le SNCAO-GA de maintenir et développer des liens avec les associations en région, et de rester à leur écoute.

La réunion a pris fin avec des échanges sur la 46e édition du Salon des Antiquaires de Dijon qui s’est déroulé du 19 au 27 mai derniers.

Dans le cadre de la structure nationale, M. Bertrand Lecat a été nommé par le Conseil Responsable de la région Nouvelle-Aquitaine.

Partager :