Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 15 octobre 2019 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Yves Bouger (Vice-Président), Rémi Machard (Secrétaire Général), Jérôme Henry (Secrétaire Général Adjoint), Bernard Rouflay (Trésorier Général), Pierre Bosche (Trésorier Général Adjoint), Bertrand Lecat (Conseiller du Président) et les conseillers : Alain Benedick, Christophe Berteaux, Marylise Etienne-Sarrau, Philippe Méthiaz, Lydia Quint, Geoffray Riondet. Absente, excusée : Claudette Picard. Invités : Laurent Abrial, Stéphane Chancereul, Corinne Chauvet, Fabien Lecœuvre.

Le Président Jean Nowicki a souhaité la bienvenue aux administrateurs à cette réunion du Conseil puis il les a invités à examiner les différents points inscrits à l’ordre du jour.

Un compte-rendu complet a été présenté concernant la 99e édition de la Foire de Chatou qui s’est déroulée du 27 septembre au 6 octobre 2019. Notre chargé de communication M. Fabien Lecœuvre a détaillé l’ensemble des parutions et diffusions Presse, Radio, Télévision et Internet qui se sont succédées à compter du début du mois de septembre. L’inauguration s’est déroulée avec la participation de la comédienne Mme Ingrid Chauvin tandis que le Prix Saint-Roch a été remis à Messieurs Stéphane Bern et Pierre-Jean Chalençon. Concernant les achats d’espaces publicitaires, Mme Corinne Chauvet a rappelé les contraintes liées aux réseaux publicitaires, notamment dans le métro. Pour la prochaine édition, un accent tout particulier sera mis afin de développer notre présence dans la presse internationale professionnelle. Cette prochaine édition sera la 100e (soit 50 ans de présence sur l’Ile des Impressionnistes, depuis 1970). Le Conseil a validé plusieurs devis auprès de Philaposte pour la réalisation de timbres destinés à commémorer cet anniversaire exceptionnel : il y aura un bloc avec 1 timbre, un bloc avec 4 timbres et des cartes postales prétimbrées. D’autres animations seront également prévues. Le visuel de cette 100e édition représentant des visiteurs de la Foire de Chatou, les bras chargés d’objets, dessinés par Fred Coconut, a d’ores et déjà été validé par le Conseil.

D’un point de vue technique, le Commissaire Général de la Foire a présenté un compte-rendu de la préparation et du déroulement de la 99e édition.

  • L’enregistrement des inscriptions a été facilité par la date butoir qui avait été fixée, permettant aux exposants qui avaient envoyé leur dossier d’inscription dans les temps de bénéficier d’une remise de 5 % sur le montant de leurs stands (cette formule sera reconduite pour la prochaine édition).
  • Les dossiers d’inscription envoyés par les exposants devaient être complets, accompagnés des différents documents justificatifs, du chèque d’acompte encaissable avant la Foire et du chèque de solde encaissable dans la semaine suivant la fin de la manifestation. Les acomptes des exposants sont en effet nécessaires pour permettre au Syndicat de régler les acomptes de ses propres fournisseurs.
  • Des courriers avaient été adressés aux exposants qui n’avaient pas pleinement respecté le Règlement intérieur de la Foire lors de la précédente édition concernant l’authenticité des marchandises, afin que les défaillances qui avaient alors été constatées ne se reproduisent pas.

Le Commissaire Général a fait le point sur la location des stands, leurs superficies et leur implantation, sachant que plusieurs changements importants avaient impacté, notamment, les alimentaires, avec le déplacement d’un restaurant. Des réflexions ont été échangées par les administrateurs au sujet de la journée professionnelle du jeudi. Cette 99e édition s’est bien déroulée, même si la météo n’a pas été très favorable et que les actualités liées au décès de Jacques Chirac ont pénalisé la fréquentation du premier dimanche.

Après la lecture du courrier, le Salon des Antiquaires et d’Art contemporain du Parc Monceau a été évoqué. Un compte-rendu de la dernière édition a été présenté par le Commissaire Général du Salon, sachant que la Mairie de Paris nous a rappelé les contraintes liées à l’occupation du domaine public :

  • Interdiction d’accrocher quoi que ce soit aux arbres et aux grilles du Parc Monceau ;
  • Les marchandises ne doivent pas être déballées par les exposants en dehors des stands, le tapis rouge étant réservé à la seule circulation des piétons ;
  • Aucun obstacle (barrière ou marchandise) ne doit entraver la piste cyclable, qui doit demeurer entièrement libre d’accès.

La prochaine édition du Salon du Parc Monceau a été fixée du 9 au 17 mai 2020.

La réunion a pris fin avec des échanges concernant les Statuts, suite à la mise en place d’une Commission chargée de réfléchir à leur actualisation.

Partager :