Filtrer par ...
Retour à la liste

Les objets de cet adhérent

  • Cabinet Allemand, XVIIe siècle

    Cabinet Allemand, XVIIe siècle

    Ajouté le 30 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Cabinet en placage de marqueterie géométrique de bois indigènes dont

    frêne et noyer.

     

    Il s’ouvre par deux portes découvrant 23 tiroirs numérotés dont certains à compartiments. Inscriptions manuscrites présentes à l’intérieur de plusieurs tiroirs.

     

    La niche à deux vantaux s’ouvre sur un espace marqueté. Ce dernier renferme plusieurs compartiments secrets.

     

    Grandes poignées en fer forgé d’origines sur les panneaux latéraux.

     

    Le cabinet repose sur le piétement postérieur en bois fruitier à six gaines à pans coupés à entretoise et ceinture à deux tiroirs.

     

    Provenance Allemagne, cabinet d’époque XVIIe, piétement postérieur.

     

    Hauteur totale: 172 cm

    Longueur: 127 cm

    Profondeur: 47 cm

    Contacter le vendeur Prix : 9,500.00 €
  • Commode sauteuse en marqueterie aux oiseaux, Grenoble, XVIIIe.

    Commode sauteuse en marqueterie aux oiseaux, Grenoble, XVIIIe.

    Ajouté le 26 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode sauteuse d’époque Transition à deux tiroirs sans traverse de la région Grenobloise.

    Composée de ronce de frêne, placage de merisier, marqueterie de palissandre et filets de bois de rose, elle présente sur son ensemble des essences claires contrastées avec des plus foncées.

    La façade richement ornementée dans son ensemble présente dans le détail plusieurs encadrements: un premier de marqueterie de merisier, puis de ronce de frêne et enfin un médaillon central: une superbe scène aux oiseaux.

    On retrouve sur les côtés et montants les même compositions et l’utilisation de palissandre foncée pour les formes géométriques circulaires.

    Cet ensemble élégant repose sur 4 pieds galbées, la commode est coiffée d’un marbre rouge griotte veiné de blanc.

    De très belle facture et d’une marqueterie composée avec goût, la commode est ornementée de bronzes dorés (poignées, entrée de serrure, sabots et tablier).

     

    Bien que la qualité de la commode, les types d’essences utilisés comme la ronce de frêne, la marqueterie à thème de volatiles et les chanfreins à bossage sur les pieds nous rappellent le travail de la dynastie des Hache et plus précisément de Jean-François Hache, l’attribution en l’état n’est pas certaine. Notre certitude est que cette exceptionnelle commode illustre le style et le talent des meilleurs ébénistes dauphinois.

     

    Epoque Transition, XVIIIe.

     

    Longueur: 124 cm

    Hauteur: 85.5 cm

    Profondeur: 63.5 cm

    Contacter le vendeur Prix : €
  • Commode tombeau en marqueterie de palissandre estampillée Migeon, XVIIIe

    Commode tombeau en marqueterie de palissandre estampillée Migeon, XVIIIe

    Ajouté le 22 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode tombeau en marqueterie de palissandre.

    Généreusement galbée sur toutes les faces, elle ouvre à 4 tiroirs sur 3 rangs.

    La marqueterie claire est encadrée de tons plus foncés, de belles couleurs et un rendu chaleureux.

    L’ornementation de bronzes rocaille est remarquable mais non surchargée, elle couvre également les deux montants généreusement galbés de la commode.

    Coiffée de son marbre Brocatelle à double débordement.

    Une pièce aux dimensions importantes et aux formes accentuées comme on peut le voir dans le travail de Migeon.

    Estampillée de Pierre Migeon et JME sur le montant arrière droit.

    Epoque Louis  XV.

     

    Longueur: 141.5 cm

    Hauteur: 90 cm

    Profondeur: 68 cm

     

    Pierre Migeon (1701-1758), reçu maître vers 1725 (les registres datant du début du règne de Louis XV n’ayant pas été conservés) figure parmi les plus grands ébénistes du  XVIIIe siècle. Il livre ses meubles à une riche clientèle aristocratique où figurent le Duc d’Orléans, fils du Régent, la duchesse de Rohan, le maréchal de Noailles, la duchesse d’Epernon, le cardinal de  Rohan, plusieurs évêques, des ambassadeurs de nations étrangères… Dès les années 1740,  il reçoit des commandes du Garde-Meuble de la Couronne et des Menus-Plaisirs. Il bénéficie de la protection de la marquise de Pompadour dont les prodigalités à son égard sont évoquées par d’Argenson dans ses mémoires.

    Il réalise des meubles en placages de palissandre et d’amarante. Les meubles de Migeon se signalent par ce que l’on peut appeler une robuste élégance et un goût prononcé pour les courbes comme sur notre commode ci-dessus qui est un travail représentatif de son œuvre. (Source: Le mobilier français du XVIIIe siècle, Kjellberg)

    Contacter le vendeur Prix : €
  • Commode parisienne estampillée Fromageau, XVIIIe

    Commode parisienne estampillée Fromageau, XVIIIe

    Ajouté le 19 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode en noyer blond ouvrant à quatre tiroirs sur trois rangs.

    Sa façade est légèrement galbée.

    Typique des productions de l’Ile de France de la première moitié du XVIIIème siècle.

    Elégantes poignées de tirages.

    Côtés moulurés à chapelle. Dessus de marbre Rouge Royal.

    Elle porte la double estampille sur chaque montant de Fromageau.

    Les serrures fonctionnent.

    Restaurations d’usage.

     

    Longueur: 110 cm

    Profondeur : 58 cm

    Hauteur : 86.5 cm

     

    Fils d’un maître menuisier, Jean Baptiste Fromageau né vers 1725, installa son atelier rue Traversiére avant de s’établir rue du Faubourg Saint-Antoine. L’almanach Dauphin mentionne sa maison comme l’une des plus importantes de Paris. Sa production abondante est d’un très grande diversité. Il se spécialise aussi bien dans l’ébénisterie de luxe que dans la simple menuiserie.

    Contacter le vendeur Prix : 3,800.00 €
  • Cartel à poser et ses candélabres, fin XIXe

    Cartel à poser et ses candélabres, fin XIXe

    Ajouté le 15 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Cartel à poser en écaille de tortue rouge et bronzes naturels.

    Surmontée de la Renommée, cadran à chiffres romains et arabes.

    Accompagné de ses deux candélabres à 5 branches.

     

    Epoque fin XIXe.

     

    Hauteur: 72 cm

    Largeur: 29 cm

    Contacter le vendeur Prix : 6,500.00 €
  • Commode Parisienne en noyer estampillée Bonin, XVIII

    Commode Parisienne en noyer estampillée Bonin, XVIII

    Ajouté le 15 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode en noyer blond mouluré à façade légèrement galbée.

    Elle ouvre à 4 tiroirs sur 3 rangs.

    Côtés à chapelle avec panneau d’un seul morceau veiné et sans fente.

    Garniture de bronzes dorés.

    Coiffée de son épais marbre rouge Royal.

    Estampillée Bonin à deux reprises.

    Restaurations d’usage.

     

    Epoque XVIIIe siècle

     

    Longueur: 129 cm

    Hauteur: 86 cm

    Profondeur: 64 cm

    Contacter le vendeur Prix : 3,800.00 €
  • Commode en marqueterie estampillée Porrot, époque Louis XV

    Commode en marqueterie estampillée Porrot, époque Louis XV

    Ajouté le 15 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode en marqueterie de bois de rose et de palissandre aux tons contrastés.

    Façade galbée.

    Ouvrant par 5 tiroirs sur 3 rangs dont un secret entre les deux du haut qui s’ouvre avec une tirette cachée dans un autre compartiment.

    Dessus de marbre rouge royal.

    Double estampille de Noël-Toussaint Porrot, Maître en 1761. Il s’établit rue du Pont-aux-choux où il exerça pendant plus de vingt cinq ans. Il est également connu pour sa production de sièges et de fauteuil cabriolets Louis XV élégamment sculptés.

    Restaurations d’usage.

     

    Longueur: 130 cm

    Hauteur: 85 cm

    Profondeur: 62 cm

    Contacter le vendeur Prix : 5,800.00 €
  • Monumentale paire de miroirs en bois doré, 243 cm

    Monumentale paire de miroirs en bois doré, 243 cm

    Ajouté le 15 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Grande paire de miroirs en bois doré à pare closes.

    Riches décorations et moulures:  feuillages, rocailles, agrafes, épis sur les côtes du cadre…

    Le fronton ajouré contient un cartouche strié

    Dimensions très importantes: une hauteur de 243 cm et une largeur de 145 cm pour chacun des miroirs.

     

    Epoque Napoléon  III, seconde moitié du XIXe siècle.

     

    Hauteur: 243 cm

    Largeur: 145 cm

    Contacter le vendeur Prix : €
  • Commode ou bureau scriban provençal, XVIIIe siècle

    Commode ou bureau scriban provençal, XVIIIe siècle

    Ajouté le 15 mars 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Commode scriban à façade arbalète en noyer massif.

    Elle ouvre par un abattant et par 3 tiroirs dans la partie inférieure.

    L’abattant découvre un caisson ouvrant par une petite porte encadrée de  deux feuillets, neuf petits tiroirs ainsi que plusieurs compartiments.

    L’intérieur symétrique particulièrement travaillé présente aussi plusieurs secrets notamment le verrouillage d’une trappe et la dissimulation d’une seconde. Nous comptons aussi 2 tiroirs secrets.

    L’abattant à croix de malte est à l’intérieur parqueté.

    Les côtés, montants et tiroirs sont ornementées de moulures généreuses concaves et convexes.

    Deux pieds à volutes à l’avant et droit à l’arrière. (Pieds entés a l’arrière).

     

    Travail Provençal d’époque Louis XV.

     

    Hauteur: 108,5 cm

    Largeur: 118,5 cm

    Profondeur: 60 cm

    Contacter le vendeur Prix : 7,500.00 €
  • Bureau / Table Mazarine aux jasmins

    Bureau / Table Mazarine aux jasmins

    Ajouté le 27 février 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Table Mazarine en bois noirci et marqueterie.

    Reposant sur un piétement torsadé symétrique.

    Remarquable et abondant travail de marqueterie sur l’ensemble de la table, nombreuses incrustations d’os.

    Le plateau présente des décors floraux, naturels, bouquets aux fleurs réalisées en os ainsi que les yeux des oiseaux.

    L’encadrement du plateau et de l’entretoise ajourée présente une alternance de bois noirci et os.

    Un tiroir compartimenté en ceinture à sujets de ramures et de fleurs, les grandes dimensions de cette table et le tiroir permettent de l’utiliser pleinement comme bureau.

    Signature sous la table : « Blois 1881 ». Ainsi qu’un nom aux lettres très calligraphiées.

     

    Epoque fin XIXe, 1881.

     

    Longueur: 120 cm

    Hauteur: 75 cm

    Profondeur: 80 cm

    Contacter le vendeur Prix : 4,800.00 €
  • Commode tombeau estampillée Mondon, XVIIIe

    Commode tombeau estampillée Mondon, XVIIIe

    Ajouté le 27 février 2017 Spécialité : Choix de la spécialité

    Importante commode galbée en placage de palissandre marqueté en feuilles dans les encadrements à filets.
    Elle ouvre par 5 tiroirs sur 3 rangs.

     

    Les montants et les pieds sont cambrés. Les trois faces sont galbées.

     

    Ornementations importantes de bronzes ciselés et dorés à décor feuillagé, cartouches et ombilics.
    Chutes, sabots et cul de lampe.

     

    Panneaux latéraux à double encadrement de marqueterie.
    Plateau de marbre gris à bec de corbin.

     

    Très belles couleurs de palissandre, commode fortement galbée.

     

    Estampillée de F.A MONDON (François Antoine Mondon), avec JME. Reçu Maître Ebéniste en 1757.
    Epoque Louis XV, XVIIIe.

     

     

    Certificat d’authenticité fourni par un expert indépendant.

     

    Hauteur : 87 cm

    Longueur : 134 cm

    Profondeur : 66 cm

     

     

    Le père, François MONDON est né en 1694. Il accède au rang de Maître ébéniste de la jurande de Paris en 1737.

     

    Installé dans le magasin »La Pie » au Faubourg St Antoine comme presque tous les ébénistes, il fait de la conception des commodes sa principale spécialité. Ayant commencé à travailler à l’époque du style Régence, il excelle dans l’art de la commode bombée en palissandre principalement marquetée en bois de violette.

     

    Son succès est tel dans l’exécution des commodes qu’il en vend même à certains de ses célèbres confrères: MIGEON lui en achète trois en 1743.

     

    Son fils, François Antoine Mondon, reçu maître en 1757, installé lui-aussi au Faubourg Saint-Antoine avec son père, produit des meubles de très grande qualité reprenant l’œuvre de son père, en particulier des commodes bombées marquetées de palissandre au galbe prononcé ornementées de riches bronzes.

    Contacter le vendeur Prix : €

Syndicat National du Commerce de l’Antiquité, de l’Occasion et des Galeries d’Art moderne et contemporain