Octobre 2005 – Acheteur – Vendeur : respect mutuel

Mes Chers (es) Collègues, la loi Renaud DUTREIL et son article 21 sur le para-commercialisme ainsi que son application, me conduiront à m’entretenir avec vous dans le prochain édito de Novembre sur ses conséquences :

– son avenir,

– son application.

Août – Septembre 2005 – Une grande victoire du SNCAO

Le mercredi 13 juillet 2005, je me suis rendu accompagné de Bertrand IRRIGARAY, Trésorier Général et de Antoine de CASSAGNE, Directeur Administratif, à l’Assemblée Nationale afin d’assister au vote de la loi en faveur des Petites et Moyennes Entreprises qui, dans son article 21 comporte en complément de l’article L 310-2 du Code du Commerce, un alinéa instituant enfin une réglementation des ventes au déballage que sont les «vide-greniers».

Juin – Juillet 2005 – Allocution du Président Michel Gomez à l’Assemblée Générale du 12 avril 2005

Mon propos, ce soir sera de nature à vous convaincre, bien que les rapports précédents y aient largement contribué, que malgré les fortes tensions d’un marché ankylosé, on y a fait allusion tout à l’heure, le SNCAO, plus que jamais, s’affirme comme l’instance nationale hautement représentative de la profession d’antiquaire, brocanteur, galeriste d’art moderne et contemporain.

Mai 2005 – Allocution du Président Michel Gomez lors de la remise du prix Henri Havard

ALLOCUTION PAR LE PRÉSIDENT MICHEL GOMEZ LORS DE LA REMISE DU PRIX HENRI HAVARD à MME BÉATRICE DE ROCHEBOUËT, JOURNALISTE DU FIGARO, LE 12 AVRIL 2005

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes ravis de vous compter nombreux parmi nous et d’accueillir ce soir en cette salle du Conseil de la Mairie du 9ème arrondissement de Paris, Mme Béatrice de Rochebouët, journaliste d’art, en compagnie de M. Legrand, Maire-Adjoint représentant M. Bravo, Maire du 9ème arrondissement de Paris.

Avril 2005 – L’Europe et nous

Le dernier jour de Février, le Parlement Français a ouvert la voie au référendum sur le traité constitutionnel européen.

Tel est le dernier enjeu qui est proposé à cette importante force démocratique à l’ échelle continentale.

La France représente une des 5 composantes respectueuses de la légalité inscrite dans cette communauté de droit.

Mars 2005 – Assemblée Générale d’avril 2005

Le 12 avril se tiendra dans les salons de la Mairie du 9ème ardt de Paris notre prochaine Assemblée Générale.

Il s’agit d’ une obligation qui est faite à toute association, qu’elle ait une vocation professionnelle, sportive ou syndicale et quelle que soit sa dimension.

Janvier 2005 – La conjoncture nous impose d’être vigilant

Plus de 18000 manifestations d’antiquaires de brocanteurs et de galeries d’art se répartissent dans l’Hexagone durant l’année. Elles sont d’importance très inégale.

* Certaines vont regrouper mensuellement sur l’accueillante place du canton, les brocanteurs environnants liés par une même passion que renforce quelquefois une longue amitié.

* Ailleurs ont éclos de petits ou de grands salons dont certains créés voici plusieurs décennies se sont forgés une réputation qui va bien au delà des frontières.

Décembre 2009 – Quel avenir pour le commerce traditionnel du marché de l’art ?

Le SNCAO-GA représente dans sa diversité depuis plus de soixante ans un tiers des professionnels du marché de l’art ancien et contemporain.

Son action s’illustre dans les domaines de la promotion, de la protection de notre activité mais aussi par les nécessaires réactions minutieuses et responsables spécifiques à la profession.

Aujourd’hui, notre réaction consiste à exprimer notre désaccord à l’encontre de la proposition de loi destinée à modifier la loi n° 2000-642 de juillet 2000 portant réglementation des ventes volontaires aux enchères publiques.

Novembre 2009 – Interpol et nous

La lutte contre les trafics illicites des biens culturels n’est évidemment pas nouvelle. Elle fait depuis longtemps l’objet d’une collaboration entre les différentes administrations et les acteurs du marché de l’art.

De nombreux cambriolages dans les châteaux et plus particulièrement dans les églises ont conduit à la tenue de tables rondes sur la sécurité du patrimoine. Il y fut préconisé :