Allocution prononcée par Jean NOWICKI

lors de l’Assemblée Générale du mardi 11 avril 2017

à la Mairie du 9e arrondissement de Paris

 

Mesdames, Messieurs,

Je tiens tout d’abord à vous remercier de répondre présents à notre Assemblée Générale.

Je remercie Francis PALOMBI, Président de la Confédération des Commerçants de France, Pascal MALHOMME, Président de la Fédération de l’Equipement du Foyer et Président de l’APCDNA, organisme collecteur du CDNA.

Depuis trois ans, nous travaillons très étroitement avec ces organismes et en harmonie totale.

Avec Francis PALOMBI, nous nous battons sur les différents problèmes rencontrés dans le commerce. Sur le dossier du paiement des 1.000 € en espèces, nous ne lâchons pas : nous avons déjà eu un entretien au Ministère de l’Economie et dernièrement nous avons été invités à une réunion à Bruxelles au Parlement Européen. Nous formons avec la CDF un parfait binôme car c’est en se fédérant que nous avons plus de poids.

Avec Francis PALOMBI qui a très bien compris notre démarche, nous défendons une même cause car contrairement à ce que l’on peut croire tout le commerce est impacté par cette mesure, pas seulement les Antiquités.

Nous attendons un prochain rendez-vous au Conseil de l’Europe à Strasbourg. Nathalie GRIESBECK, Députée européenne, m’a promis une rencontre qui aura lieu lors d’une prochaine session à Strasbourg.

Nous ne demandons pas l’abrogation de ce décret mais une harmonisation européenne.

Durant cette année écoulée, nous avons travaillé au Conseil d’Administration sur divers dossiers, toujours dans l’esprit de défendre notre profession.

En fin d’année, nous avons appris que Caroline MARGERIDON cessait son activité, nous avons aussitôt pris contact avec la Mairie de Paris pour nous positionner sur le Salon du Parc Monceau, ceci bien entendu à la demande très forte de nos marchands. Cela fait plus d’un an que nous étudions la possibilité de reprendre ou créer une seconde manifestation.

Le dossier avance bien, j’ai envoyé un dossier technique à la Direction de l’Attractivité, au Service des Activités Commerciales sur le Domaine Public, nous attendons leur réponse qui, semble-t-il, ne devrait pas tarder.

En région, cela bouge aussi.

L’an dernier, le Salon de Besançon a été annulé puis repris par un groupe d’antiquaires.

Même scénario avec le Salon de Dijon. Là encore nous avons été sollicités par notre Président départemental de la Côte-d’Or, nous lui avons assuré le soutien du SNCAO-GA. Le Salon se fera aux mêmes dates, ce qui prouve qu’avec de la bonne volonté nous pouvons agir.

Chaque fois que le cas se produira, notre rôle est d’aider les antiquaires, brocanteurs, dans leur démarche, que ce soit pour un Salon ou une Brocante.

La semaine dernière, nous sommes descendus avec Philippe CHANCEREUL, Responsable de Région, à Marseille, pour y rencontrer nos collègues, adhérents et non adhérents. Nous avons été reçus par Henri PARSI et une douzaine de collègues.

Ce fut une réunion très enrichissante, chacun a pu s’exprimer sur les problèmes rencontrés. Au bout de quelques heures d’échange nous avons pu décider quelques volontaires pour reprendre le bureau de Marseille en tant que Syndicat jumelé. Philippe GULESSIAN a accepté d’une part de succéder à Henri pour la place de Président du Syndicat de Marseille, et d’autre part de devenir à notre demande Membre correspondant en attendant de se présenter comme Président départemental.

Nous sommes ravis d’avoir pu échanger nos diverses positions avec nos collègues et sommes repartis avec Philippe le cœur plein d’espoir. Merci encore à Henri de nous avoir reçus à Marseille.

Le SNCAO-GA est une très belle institution, faisons en sorte ensemble qu’elle prospère, n’oublions jamais qu’ensemble nous pouvons faire tant de choses.

Ce soir, ce n’est pas une première mais une dernière Assemblée Générale pour notre ancien Président Michel GOMEZ. Il y a trois ans, il n’a pas souhaité refermer ce livre brutalement, aussi, et brillamment, il est resté au Conseil durant ces trois dernières années, peut-être pour s’assurer que le Syndicat était entre de bonnes mains… Nous avons fait de notre mieux pour continuer dans le sillon tracé par Michel. Il est bien évident que des changements sont apparus, un Conseil partiellement renouvelé, des bureaux reconditionnés, le système informatique modernisé et ce n’est pas fini.

Je pense, mon cher Michel, que tu peux être fier d’avoir mené ce Syndicat pendant quinze années consécutives, et prendre un repos syndical bien mérité.

Durant ces trois dernières années, tu as continué à nous apporter tes réflexions, à présent tu es Président d’Honneur de ce Syndicat, tu peux assister aux différents Conseils, nous faire part de tes remarques, elles seront toujours les bienvenues.

Merci

Jean NOWICKI

Président du SNCAO-GA

Partager :