Ce qui, une fois de plus en cette période de l’année, est de nature à retenir notre attention de professionnel adhérent, c’est la place et l’avenir du SNCAO-GA.

C’est également la qualité représentative et l’exigence morale dont doit être imprégné chaque administrateur, qu’il soit en poste ou qu’il postule.

A défaut d’être porteur de ces vertus fondamentales, il me paraîtrait pour le moins incongru de souhaiter occuper une fonction dont la première règle qui s’impose est la protection des intérêts moraux collectifs et individuels des professionnels.

Le bulletin de vote qui vous a récemment été adressé bénéficie de la caution du Conseil d’Administration. Il est constitué de 6 noms :

  • 4 candidats sortants qui, n’ayant pas failli à leurs obligations, sont en droit de postuler pour un nouveau mandat de trois ans.
  • Et 2 nouveaux candidats qui sont des professionnels reconnus et appréciés.

 

Il vous est demandé, mes amis, de rayer au moins un nom sur cette liste pour que votre bulletin soit valable, sachant que cinq postes seulement sont à pourvoir.

C’est en 1994, que nos prédécesseurs ont fait inscrire à l’article 17 de nos statuts, le vote par correspondance des membres du Conseil d’Administration. Ce mode d’élection s’est avéré être le plus approprié afin d’intéresser le plus largement nos adhérents répartis dans l’Hexagone à cette importante élection annuelle.

L’acheminement de notre bulletin de vote ainsi que le dépouillement sont réalisés en un seul lieu et naturellement sécurisés, puisque notre huissier de justice est seul intervenant dans le déroulement de cette opération, et cela jusqu’à l’annonce des résultats qui nous sont publiquement communiqués au cours de notre Assemblée Générale, par l’autorité assermentée.

La gestion de notre mode d’élection ne laisse ainsi aucune place au dérapage ou à la tricherie.

Cette forme élective sécurisée présente cependant l’inconvénient de nous inviter à nous prononcer dans certains cas pour des candidats que nous ne connaissons pas forcément.

Il est raisonnablement admis que la plupart des représentants qui sont élus au Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’investissent positivement, à des degrés divers, et cela au regard de ce que vous êtes raisonnablement en droit d’attendre de nous.

Toutefois, l’insuffisance d’information qui accompagne votre vote nous a parfois privé de candidats de talent indûment écartés sans pour autant épargner à notre structure les effets dommageables d’élus ou l’ayant été et dont le sens associatif fait parfois défaut.

Aussi, Chers (es) Adhérents (es), nous comptons beaucoup sur votre engagement et votre vigilance afin d’optimiser nos espoirs.

 

Michel GOMEZ

Président du SNCAO-GA

 

Partager :