Cher(e)s Collègues,

Une réunion vient de se tenir tout récemment au Syndicat, le 21 octobre, placée sous l’égide du Comité d’Ethique des Organisateurs de Foires, Salons, Déballages nationaux et internationaux d’Antiquité et de Brocante.

La dernière réunion du Comité d’Ethique s’était déroulée le 18 novembre 2013 et il me paraissait indispensable, compte tenu de l’évolution défavorable de la conjoncture, de mettre en place cette nouvelle réunion afin de comparer et de partager les expériences des uns et des autres.

En compagnie de plusieurs membres du Conseil d’Administration, j’ai accueilli les organisateurs qui ont répondu présents à mon invitation. Certains exercent en région parisienne, d’autres sont venus spécialement de province : Amiens, Bordeaux, Chartres, Pleumeur-Bodou, Troyes… Je les remercie très sincèrement pour leur participation active à cette rencontre qui ne manquera pas d’être suivie par d’autres.

J’ai beaucoup apprécié les débats variés qui se sont déroulés pendant tout l’après-midi où chacun a pu s’exprimer sur les sujets qui lui tenaient à cœur. Certaines manifestations, comme le Salon Numismatique au Palais Brongniart à Paris ou le Salon International du Livre Rare et de l’Autographe au Grand Palais, sont organisées par des syndicats professionnels spécialisés. D’autres se déroulent dans le cadre de Parcs des Expositions. D’autres encore sont gérées de façon tout à fait autonome par des organisateurs privés. Dans tous les cas, quel que soit le niveau de la manifestation ou le nombre d’exposants, la passion reste le maître mot.

Face à l’incompréhension que suscite une réglementation complexe et trop mal adaptée (nous en avons encore un exemple récent avec l’abaissement du seuil autorisé pour les paiements en espèces), les organisateurs comme leurs exposants Antiquaires, Brocanteurs et Galeristes, doivent se mobiliser.

Les Foires et les Salons d’Antiquités constituent des évènements culturels qui participent au rayonnement de notre pays. Nous devons faire en sorte qu’ils se maintiennent.

Bien confraternellement,

Jean NOWICKI
Président du SNCAO-GA

Partager :