Chers Collègues,

La 97e édition de la Foire de Chatou a tenu ses promesses, nombre de visiteurs en hausse par rapport à Septembre 2017, nous avons bénéficié d’un temps favorable dans l’ensemble.

Pour les affaires, c’est un peu différent. Certains ont très bien travaillé, d’autres un peu moins. A quoi est-ce dû ? Posons-nous les bonnes questions, il est facile de rejeter la faute sur les autres : communication mal ciblée, affichage insuffisant, mais nous, exposants, que faisons-nous ? A ceux qui ne cessent de critiquer, venez mouiller votre chemise, nous sommes ouverts à toute proposition à condition qu’elle soit constructive et non critique à l’égard de certaines personnes.

Le Conseil d’administration que je représente est seul souverain dans cette affaire. Si vous avez des suggestions à faire, n’hésitez pas à nous écrire, nous étudierons vos propositions et répondrons à vos interrogations.

Parlons du métier en général, on ne peut pas dire que ce soit la panacée ! Là encore, à qui la faute, je pense que nos exposants partout où ils se trouvent font en sorte de présenter de la marchandise de qualité. A force, cela va payer. Il faut rester optimistes dans ces moments un peu plus durs que d’autres. Nous allons de nouveau alerter les organisateurs afin qu’ils revoient leurs tarifs, sinon à leur tour ils seront touchés.

Il y a des solutions. Lors de ma dernière visite à Rauzan qui est une belle brocante, je me suis entretenu avec les exposants et partout le constat est le même : les emplacements sont trop élevés.

Après discussion avec le responsable Jean-Michel Gaunis, j’ai obtenu de lui la promesse de procéder à une remise de 10 % pour les adhérents du SNCAO-GA en 2019. Cela avance tout doucement, c’est la deuxième manifestation qui le propose.

Une autre manifestation qui aura lieu à Enghien ne prend que des exposants adhérents au SNCAO-GA.

Nous nous efforçons au sein de notre Conseil d’administration de trouver des solutions pour nos adhérents, c’est un véritable combat mais tellement passionnant.

A vous tous, je vous demande d’en faire autant, parlez de notre Syndicat, dites ce que nous faisons pour notre métier afin que l’on puisse compter plus d’adhérents. Sans votre aide à tous, nous ne pouvons pas faire grand-chose.

Bien amicalement,

Jean NOWICKI

Président du SNCAO-GA

Partager :