Présenté par la Secrétaire Générale,

Claudette PICARD

 

 

Chères Consoeurs, Chers Confrères,

 

Nous vous remercions de votre présence, car nous savons qu’il n’est pas toujours facile de pouvoir se libérer et que certains viennent de très loin.

Comme chaque année, l’Assemblée Générale est l’occasion d’établir une synthèse des actions qui ont été menées par notre Syndicat dans le but de défendre et de représenter ce métier que nous aimons, dans un contexte économique de plus en plus difficile.

Cette année a été marquée par la disparition de figures emblématiques de notre Syndicat. Il s’agit de :

  • Maurice DUPRE, qui fut Vice-Président de 1969 à 1992 ;
  • Pierre DAVEAU, qui fut Président de 1966 à 1986 ;
  • Robert CAPIA, qui fut Président de 1992 à 1995.

Nous avons retracé dans nos bulletins de décembre et janvier le parcours de ces deux Présidents.

Je ne rappellerai ici que deux réalisations d’intérêt majeur négociées par Pierre DAVEAU :

  • En 1967, l’acquisition de notre siège 18 rue de Provence, apprécié de tous ;
  • En 1970, après accord avec les autorités municipales de Chatou, l’implantation dans l’Ile des Impressionnistes de notre Foire bi-annuelle.

Robert CAPIA fut également un président talentueux et apprécié pour ses qualités relationnelles.

Tous deux étaient imprégnés d’un sens civique exemplaire et attachés aux valeurs associatives et humaines. Nous leur rendons hommage en reconnaissance de ce qu’ils ont donné, de ce qu’ils nous ont laissé et qu’il nous appartient de transmettre.

Nos pensées accompagnent également les familles de nos adhérents dont les décès sont régulièrement signalés au fil des colonnes de notre Bulletin.

– = – = – = –

Cette année 2012 fut placée sous le signe de la communication. Suite à un appel d’offres lancé par le Syndicat pour recruter un agent de communication spécialement chargé de promouvoir l’action du Syndicat et l’image de la profession, plusieurs candidats ont répondu et ont été auditionnés. Le dossier qui a retenu notre attention et qui paraissait le mieux correspondre à nos attentes fut celui de Mme Sylvie Robaglia.

En liaison avec Catherine Fournet, Responsable de la Commission de Communication, des Newsletters ont été mises en place, destinées aux adhérents, en complément du Bulletin mensuel.

La communication a été particulièrement efficace lors de la conférence organisée à Lyon en octobre au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs, avec Artprice, à l’initiative de Geoffray Riondet, en collaboration avec Catherine Fournet et Philippe Méthiaz. L’évènement remporta un vif succès. Le premier atelier numérique mis en place deux jours plus tard à la Cité des Antiquaires de Lyon a également connu un franc succès et sera renouvelé.

Rappelons l’article paru le 18 janvier sur le blog « Big Browser », alimenté par la rédaction du journal Le Monde, et aux termes duquel les antiquaires, brocanteurs et gérants de dépôts-ventes étaient assimilés de façon tout à fait insultante à des « receleurs à la petite semaine ». Après plusieurs courriers adressés aux responsables pour obtenir des explications et restés sans réponse, le dossier a été confié à notre avocat.

Cet article a été également évoqué lors d’une réunion le 20 février aux Puces de Saint-Ouen avec les responsables des principaux marchés, qui se heurtaient (et se heurtent encore) aux projets d’urbanisme envisagés par la municipalité. Nous avons adressé un courrier au Préfet de la Seine-Saint-Denis en soutien aux Puces et nous ne manquons pas d’être présents lors des réunions.

Les élections présidentielles approchant, le Président Michel Gomez a adressé une lettre ouverte aux candidats pour les sensibiliser aux préoccupations de notre profession et connaître leur position sur différents sujets relatifs au marché de l’art tels que le droit de suite, le statut de l’expert, la lutte contre le paracommercialisme (vide-greniers et internet), le registre de police… La Confédération des Commerçants de France s’est également manifestée auprès des candidats.

Parmi les nombreux dossiers sur lesquels le Syndicat confirme sa position au cours de cette année 2012, nous pouvons signaler :

  • Le droit de suite : le SNCAO-GA a été associé à l’envoi d’un courrier adressé au SYMEV par notre partenaire, le Comité Professionnel des Galeries d’Art. La question portait sur le point de savoir si le SYMEV était favorable ou non à la pratique de Christie’s France qui avait fait supporter par les acheteurs, lors de la vente de la collection Bergé/Yves Saint-Laurent et de ventes ultérieures, le montant du droit de suite. Les dispositions de l’article L.122-8 du code de la propriété intellectuelle énoncent pourtant bien que « le droit de suite est à la charge du vendeur ».

  • La contribution à la Maison des Artistes : suite aux nombreuses réclamations de la part de nos adhérents qui avaient reçu des appels de contribution de la part de la Maison des Artistes, une réunion a été programmée le 13 juin avec le nouveau directeur de cet établissement, M. Dumas. Il a été demandé lors de cette réunion que soit précisé le champ d’application de cette contribution qui ne doit concerner que les œuvres d’art originales et que soit mise en place une exonération au profit des marchands peu concernés. Il semble apparaître en effet que dans certains cas le montant des sommes réclamées est inférieur au coût du recouvrement ! Les expositions-ventes sauvages et la candidature de l’un de nos adhérents au poste de suppléant de M. Grossi à la Commission Professionnelle de la Maison des Artistes ont aussi été évoqués. Rappelons que nos deux représentants des Galeries d’Art Pierre-Hélen Grossi et Jean-Paul Sourillan siègent également respectivement à la Commission Professionnelle et au Conseil d’Administration de la Maison des Artistes. Nous rappelons à nos adhérents qu’ils ont la possibilité de prendre une carte pour l’entrée des Musées à tarif réduit voire gratuit ou coupe-file.

  • L’Impôt de Solidarité sur la Fortune : le Président Gomez a été amené à plusieurs reprises et notamment lors d’une réunion le 16 octobre dans des locaux dépendants de l’Assemblée Nationale, à exprimer la position du Syndicat pour s’opposer à l’adoption d’un amendement présenté par le rapporteur général du budget Christian Eckert, visant à inclure les œuvres d’art d’une valeur supérieure à 50.000 € dans l’assiette de calcul de l’ISF. Cet amendement devait être présenté au vote à l’Assemblée Nationale dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2013. L’idée d’inclure les œuvres d’art dans l’assiette de calcul de l’ISF n’était pas nouvelle et a finalement été de nouveau écartée mais l’effet d’annonce ne manque pas, à chaque fois, de perturber les collectionneurs et le marché de l’art d’une façon générale.

D’autres actions ont été engagées par le Syndicat dans le courant de cette année 2012, comme la préparation d’un congrès en avril à l’Isle-sur-la-Sorgue. Le but étant de rencontrer à la fois les professionnels et les particuliers.

Face aux commissaires-priseurs qui bénéficient d’une aura très forte auprès du grand public, il est indispensable de mettre en avant les qualités et les compétences de nos professionnels concernant nos métiers. C’est également dans ce souci de moderniser notre image qu’un nouveau logo syndical a été adopté.

Lors de l’Assemblée Générale en avril, un nouvel administrateur, Geoffray Riondet, a été plébiscité par le vote des adhérents tandis que deux autres candidatures avaient été refusées par le Conseil d’Administration, la première du fait que le candidat avait été exclu du Conseil quelques mois auparavant, la deuxième pour cause de non-conformité aux Statuts.

Nous rendons ici hommage à notre ami Jacques Dubourg qui n’a pas souhaité se représenter à l’occasion de ces élections, après avoir assuré un parcours syndical intense :

  • adhérent au SNCAO depuis 1985
  • élu au Conseil d’Administration en 1997
  • Conseiller du Président puis Vice-Président délégué
  • Responsable de la Région Sud-Ouest et Président départemental
  • Président de la Chambre Syndicale des Antiquaires et Brocanteurs de Bordeaux et de la Gironde depuis 15 ans.

C’est avec reconnaissance que le Conseil d’Administration, sur proposition de Michel Gomez, lui a accordé la distinction de Vice-Président d’Honneur du SNCAO-GA.

Nous remercions également très vivement Geneviève Aubry pour les nombreuses années pendant lesquelles elle a œuvré dans l’intérêt du Syndicat, ayant siégé au Conseil d’Administration de 1996 à 2011 et assuré la fonction de Responsable de la Région Est. Elle représente toujours le Syndicat dans son département de la Meurthe-et-Moselle.

Nos partenariats avec les écoles (EAC, IESA et Marne-la-Vallée) sont toujours aussi satisfaisants et celui qui nous unit avec la Licence professionnelle « Commerce de l’Art et des Antiquités » de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée a particulièrement été développé en 2012. En effet, depuis Septembre, un stand à tarif préférentiel sur la Foire de Chatou est mis à la disposition des jeunes marchands issus de cette formation afin de favoriser leur insertion professionnelle. En outre, il a été convenu qu’une tribune serait ouverte à la Licence chaque mois dans le Bulletin à compter de Janvier 2013.

Ces nouvelles dispositions confirment la volonté du Syndicat de s’impliquer dans la formation des jeunes attirés par le marché de l’art et de les soutenir professionnellement.

La Foire de Chatou reste l’évènement majeur organisé deux fois par an par le Syndicat et qui regroupe des marchands provenant de toutes les régions de France et d’ailleurs. Les éditions du Printemps et d’Automne 2012 ont montré la résistance de cette manifestation implantée depuis 1970 sur l’Ile des Impressionnistes, et à laquelle la municipalité de Chatou est très attachée.

La Foire de Chatou bénéficie du Label Qualité « France Europe Antiquités Qualité » attribué aux Foires et Salons particulièrement sérieux. Cette marque de qualité s’est elle-même bien maintenue en 2012 avec une cinquantaine de manifestations labellisées.

Le Syndicat a été représenté tout au long de l’année 2012 lors de rencontres multiples et variées, notamment :

  • à l’Assemblée Générale du Syndicat des Antiquaires, Brocanteurs et Galeries d’Art de Marseille et de sa Région, présidé par notre ami et confrère Henri Parsi ;
  • à l’Assemblée Générale de la Chambre Syndicale des Antiquaires et Brocanteurs de Bordeaux et de la Gironde présidée depuis juin 2012 par notre consoeur Françoise Tallec, ainsi qu’à l’inauguration du salon ARTBORDEAUX en octobre ;
  • aux réunions du Comité de Liaison du Marché de l’Art animées par Me Gérard Champin, structure informelle au sein de laquelle se réunissent les principales organisations professionnelles du marché de l’art ;
  • aux séances de l’Observatoire du Marché de l’Art et du mouvement des biens culturels, qui ont lieu chaque mois dans les locaux du service des musées de France de la direction générale des patrimoines.

La Compagnie d’Experts Français en Antiquités est toujours aussi active et le nombre des candidatures qu’elle reçoit prouve son attractivité toujours constante. Cette Chambre d’Experts regroupe d’excellents professionnels dans leurs spécialités.

En ce qui concerne les élections au Conseil d’Administration pour cette année, 7 candidats se présentent aux suffrages, sachant que 5 postes sont à pourvoir. Nous leur souhaitons à tous bonne chance.

Je tiens particulièrement à remercier le personnel pour sa participation et disponibilité.

Je souhaite remercier également tous les membres du Conseil pour leur investissement au sein du Syndicat.

 

Claudette PICARD

Secrétaire Générale du SNCAO-GA


Partager :