Le Conseil d’Administration du SNCAO-GA s’est réuni le mardi 19 mai 2015 au siège du Syndicat, 18 rue de Provence à Paris.

Etaient présents : Jean Nowicki (Président), Catherine Fournet (Vice-Président), Claudette Picard (Secrétaire Général), Hubert Lemasson (Secrétaire Général Adjoint), Jean-Philippe Chancereul (Trésorier Général), Alain Bénédick (Conseiller du Président) et les conseillers : Mme Marylise Etienne-Sarrau, MM. Michel Gomez (Président d’Honneur), Pierre-Hélen Grossi, Bertrand Irrigaray, Geoffray Riondet, Bernard Rouflay, Claude Salson. Absents, excusés : MM. Rémi Machard, Philippe Méthiaz, Jean-Paul Sourillan. Absent, non excusé : M. Nicholas Moufflet. Invitée au Conseil : Mme Sylvie Robaglia.

Cette première réunion depuis l’Assemblée Générale du 14 avril a été l’occasion pour le Président Jean Nowicki, après avoir souhaité la bienvenue aux administrateurs, d’adresser ses félicitations à notre confrère Bernard Rouflay pour son élection au sein du Conseil. Président départemental des Pyrénées-Orientales, membre du bureau du Groupement des Antiquaires et Brocanteurs du Roussillon, M. Rouflay est très impliqué dans sa région pour la défense et la représentation de notre profession.

Les différents comptes-rendus de la journée du 14 avril 2015 ayant été adoptés (réunion du Conseil, Assemblée Générale, élection du Bureau), le point a été fait sur les sujets évoqués en Commission de Communication :

  • Un dossier de presse sera préparé sur le thème « Les boutiques d’Antiquités-Brocante sur la route des vacances », dans le même état d’esprit que celui qui avait été réalisé à l’été 2012 concernant les Foires et Salons labellisés mais pour mettre en valeur cette fois-ci les boutiques de nos adhérents.
  • Une nouvelle affiche sera éditée afin d’être placée par les professionnels dans leurs vitrines à l’occasion des prochaines Journées du Patrimoine qui auront lieu les 19 et 20 septembre 2015.

Le dossier de la sécurité a été évoqué. Devant la recrudescence ces derniers mois des vols et braquages sur les manifestations d’Antiquités-Brocante, visant particulièrement les exposants spécialisés en bijouterie horlogerie, des contacts ont été pris avec la Délégation aux Coopérations de Sécurité dépendant du Ministère de l’Intérieur. Une rencontre a été organisée le 28 avril pour faire le point sur les dispositifs de sécurité existants. Le Président Nowicki a attiré l’attention des pouvoirs publics sur le caractère extrêmement préoccupant de cette situation. Par ailleurs, un dispositif d’alerte par SMS appelé CESPPLUSSUR a été présenté lors d’une réunion organisée le 12 mai conjointement par la Préfecture de Police de Paris et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.
Dans le prolongement de ces réflexions, il est apparu indispensable aux administrateurs de prévoir la mise en place pour la rentrée d’une réunion du Comité d’Ethique des organisateurs de foires, salons, déballages nationaux et internationaux d’Antiquités et de Brocante, afin d’évoquer non seulement ces questions de sécurité mais également l’organisation des manifestations d’une façon plus générale : le prix de location des stands, le choix des exposants, l’authenticité des marchandises, etc.

La Foire de Chatou a ensuite retenu l’attention des administrateurs. Un compte-rendu des rapports adressés par les experts a été présenté concernant la dernière édition puis des discussions se sont engagées au sujet des tarifs qui devront être pratiqués pour l’édition de Septembre 2015. La dernière édition, celle de Mars, ayant généré près de 100.000 € de dépenses supplémentaires du fait des nouvelles contraintes de sécurité et du remplacement dans l’urgence des baraques en bois par des tentes et chapiteaux suite à la défaillance de notre prestataire habituel, il n’est pas possible de faire autrement que de réajuster les tarifs de location pour Septembre 2015. Un juste milieu doit être trouvé afin de tenir compte d’une part, des contraintes budgétaires auxquelles est soumis le Syndicat, et d’autre part, des difficultés du contexte économique vécu par nos exposants. Le réajustement décidé a donc été le plus réduit possible.
Par ailleurs, M. Jean-Philippe Chancereul a été confirmé dans son poste de Commissaire Général de la Foire, ayant fait l’unanimité lors de la dernière édition. Il avait remplacé M. Bertrand Irrigaray, alors indisponible pour des raisons de santé. Le Président Nowicki a remercié M. Irrigaray pour tout le travail qu’il a accompli dans le cadre de cette fonction dont il avait la charge depuis 2006.

La réunion du Conseil s’est terminée par le compte-rendu d’un déplacement effectué à la Foire des Quinconces à Bordeaux par le Président Nowicki puis par la lecture du Courrier.

Partager :