Décembre 2008 – La prudence s’impose !

Les entreprises sont trop souvent sollicitées par des sociétés qui proposent des insertions sous forme d’annonces mises à jour, dans des revues spécialisées ou autres supports assimilés.

Il arrive même que des démarcheurs suffisamment habiles présentent des contrats assortis de manœuvres destinées à obtenir la signature dans l’instant, privant ainsi le professionnel démarché du temps de réflexion nécessaire.

Novembre 2008 – Journée Nationale « Le Marché de l’Art en Fête » 18 et 19 avril 2009

La baisse de fréquentation de leurs établissements constatée par les représentants du commerce indépendant de l’art, le souhait de se repositionner comme acteurs prédominants du marché vis-à-vis de la concurrence des sociétés de ventes aux enchères a amené à organiser une journée nationale « Le Marché de l’Art en Fête » afin de redynamiser ce secteur du commerce indépendant de l’art et de l’antiquité et de susciter un nouvel intérêt de la part du grand public et de la clientèle.

Octobre 2008 – Loi de modernisation de l’économie

Ce projet de loi fût présenté par Christine Lagarde le 28 Avril en Conseil des Ministres, débattu en Mai à l’Assemblée Nationale, amendé en Juin au Sénat. Puis voté le 22 Juillet 2008 par nos Députés.

Confrontés à cette chevauchée endiablée, c’eût été un leurre de penser que nos entretiens de Mai au Ministère Lagarde puis au Ministère Alliot-Marie avaient quelque chance de contrarier l’ordonnancement d’un projet que nous désapprouvions sur certains points.

Août – Septembre 2008 – Loi – Amendement – Décret

Dans l’édito de notre bulletin de septembre 2005, j’exprimais la très grande satisfaction ressentie en quittant le 13/07 la tribune de l’Assemblée Nationale où venait d’être votée la loi du 2 août 2005.

Ce résultat réconfortant nous semblait être l’aboutissement d’un travail commun du Ministère Dutreil et du SNCAO-GA concernant l’élaboration même des textes composant l’article 21 de cette loi.

Juin – Juillet 2008 – Allocution du Président du SNCAO-GA Michel Gomez

Comme chaque année notre Assemblée Générale est destinée à vous présenter nos bilans et à vous faire part de nos projets. Elle est l’occasion de tester votre jugement et de recevoir vos observations. Elle peut se révéler être le miroir de nos espérances. Elle est à la fois un lieu de partage, de soutien, de rencontre et de réconfort.

Mai 2008 – Tout un programme

Notre instance nationale est aujourd’hui appréciée et reconnue.

C’est à la capacité de ceux qui la conduisent que se mesure le niveau de représentativité du S.N.C.A.O. G.A.

Ce pôle de valeurs est indispensable afin d’inscrire notre entreprise dans la durée et à un niveau adapté, mais il est un autre point d’ancrage que nous ne maîtrisons pas tant notre emprise est insignifiante sur les faits, il s’agit de la santé économique de notre secteur d’activité.

Avril 2008 – Droit de Suite

D’après la loi, le Droit de Suite est un droit inaliénable de l’auteur d’une œuvre originale d’art graphique ou plastique, à être intéressé aux reventes successives de son œuvre.

Il s’agit d’un droit qui permet à l’artiste de percevoir une rémunération au fur et à mesure des négociations répétées de ses créations.

Le Droit de Suite fait partie intégrante du droit d’auteur. L’imposition d’un tel droit dans l’ensemble des Etats membres permet d’assurer aux créateurs un niveau de protection uniforme et adapté.

Mars 2008 – Marché de l’art : grandeur et incertitude

Trente cinq millions d’euros, c’est le montant de la vente record que Sotheby’s vient de réaliser à Londres concernant l’adjudication d’une œuvre de Francis BACON.

Les jours qui ont précédé ont additionné un nombre important de résultats aussi époustouflants sous le marteau des grandes maisons de vente.

Il s’agit d’un nouveau record mondial qui était détenu depuis novembre par Jeff KOONS.

Février 2008 – Les avantages de la vente de gré à gré

Si notre capacité à communiquer a été à la hauteur de l’événement, alors, vous avez probablement encore en mémoire l’important rendez-vous que le SNCAO-GA a organisé le 25 avril 2007.

C’eut été tendance d’appeler cette journée le « GRENELLE DE L’ANTIQUITÉ », nous avons opté pour un titre moins actuel mais tout aussi historique: « les États Généraux » de notre profession .

Janvier 2008 – L’union fait la force

Le S.N.C.A.O. G.A. et ses soixante années d’existence a fonctionné pendant longtemps en autarcie. Il ne s’agissait évidemment pas d’un repli stratégique mais de la gestion sans heurt d’un Syndicat qui évoluait au sein d’un marché de l’art dynamique et d’adhérents beaucoup plus sereins qu’aujourd’hui.

L’évolution d’une société ne se conçoit pas sans la multiplication de lois et de règles générant quelques fois des effets pervers qui contraignent ceux auxquels elles s’adressent.