La baisse de fréquentation de leurs établissements constatée par les représentants du commerce indépendant de l’art, le souhait de se repositionner comme acteurs prédominants du marché vis-à-vis de la concurrence des sociétés de ventes aux enchères a amené à organiser une journée nationale « Le Marché de l’Art en Fête » afin de redynamiser ce secteur du commerce indépendant de l’art et de l’antiquité et de susciter un nouvel intérêt de la part du grand public et de la clientèle.

Les principales organisations professionnelles représentatives du commerce indépendant de l’art et de l’antiquité, regroupent à tous les niveaux et dans toutes les spécialités, les antiquaires, les experts, les marchands et brocanteurs qui animent ce vaste marché :

CHAMBRE EUROPÉENE DES EXPERTS D’ART

CHAMBRE SYNDICALE DE L’ESTAMPE, DU DESSIN ET DU TABLEAU

CHAMBRE SYNDICALE DES NÉGOCIANTS ET EXPERTS EN PHILATELIE

COMITÉ PROFESSIONNEL DES GALERIES D’ART

SYNDICAT NATIONAL DES ANTIQUAIRES

SYNDICAT NATIONAL DU COMMERCES DE L’ANTIQUITE, DE L’OCCASION, DES GALERIES D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN

SYNDICAT NATIONAL DES EXPERTS NUMISMATES PROFESSIONNELS

SYNDICAT NATIONAL DE LA LIBRAIRIE ANCIENNE ET MODERNE

Fait sans précédent, cet événement de grande amplitude parvient à fédérer tous les acteurs du marché de l’art. Je ne doute pas que cette perception commune soit bien comprise au moment de s’ouvrir au public.

Il est destiné à informer le public sur nos particularismes en terme de proximité, de connaissance et de sauvegarde du patrimoine. Paris, qui provoquera cette rencontre originale et culturelle y associera toutes les villes de l’Hexagone dans une même dynamique : offrir aux amateurs une occasion singulière et gratuite d’approcher l’art et ses métiers.

A cette occasion, la grande diversité de ce patrimoine historique et contemporain, les professions qui l’animent, ouvriront leurs portes et leur savoir à un public passionné d’art, d’antiquité et de brocante.

Plus de 10 millions de visiteurs fréquentent chaque année les salons prestige, les grands marchés ou brocantes de toutes dimensions.

Les portes ouvertes ont pour vocation de rapprocher public et professionnels. Chaque objet a son histoire et sa valeur que seuls les véritables professionnels sont en mesure d’estimer.

L’Association Journée Nationale du Marché de l’Art et ses partenaires fondateurs prévoient qu’un budget de 400 000 € sera nécessaire pour conduire cette opération dans toute la France.

Les réponses qui nous seront apportées par des subventions d’institutionnels, un large sponsoring ou des soutiens internes nous conforteront dans notre projet.

Cet événement dans sa préparation comme dans sa finalité espère être amplement relayé par la presse.

• Bien sûr soutenu par la logistique des collectivités locales.

• Et marqué de son empreinte par chaque groupement de professionnels ainsi que par chaque sa spécialité ou son lieu de commerce.

La Journée Nationale du Marché de l’Art développera son programme au cours des mois à venir afin que les 18 et 19 avril 2009 le « Marché de L’Art en Fête » soit en mesure de répondre à tous ceux qui dans leur environnement attendent un rendez-vous de qualité avec l’art de toutes les époques et ceux qui contribuent à le mettre en évidence.

Michel GOMEZ

Président du SNCAO et Galeries d’Art

Partager :